lundi 8 juin 2009

Victoire du 14 mars aux élections législatives libanaises

Les socialistes français ont moins bien réussi que leurs camarades libanais aux élections qui se sont déroulées simultanément dimanche 7 juin. Si les résultats définitifs ne sont pas encore totalement connu. Les résultats publiés actuellement et reconnus par la coalition du 8 mars sont extrêmement encourageants pour le futur du Liban. La coalition du 14 mars (les sunnites de Saad Hariri, le Parti socialiste progressiste de Walid Djoumblatt, les Forces libanaises et le Parti phalangiste) a remporté haut la main les élections législatives avec 71 sièges sur 128 au parlement. Les chrétiens du Général Aoun ont réalisé un mauvais score dans leur fiefs de Zahleh et Achrafieh alors que les chiites du Hezbollah et de Amal ont fortement mobilisés. 


Autre grande victoire pour la démocratie libanaise, la participation s'élève à plus de 50% et le président sortant de chambre Nabih Berri, très proche de la Syrie et du 8 mars à reconnu le résultat et félicité les vainqueurs.